lundi 5 mai 2014

"Laetitia au pays des sauges" .part 1

Mercredi je suis allée voir un pays merveilleux celui du " Jardin des sauges " prés de Saint-Brieuc.
 Ce jardin est entièrement entretenu par Alain Andrieux , Il y fait pousser des sauges et uniquement des sauges .
C'est un homme charmant, généreux,passionné et passionnant.Oui, oui tout ça pour un même homme ! 





J'ai pris pour vous la casquette de reporter  afin de vous faire partager ce grand moment !
Voici dans un premier temps les questions que je lui ai posées:


quelle superficie fait ton jardin et depuis combien de temps existe t-il ? Je crois me souvenir que tu voulais au départ faire une collection de fuchsias .

Alain -" Mon jardin fait 2500m2 .Le jardin a été commencé en 1981 avec au début une collection de fuchsias qui fut un échec car le sol est trop rocailleux ."



pourquoi avoir choisi les sauges ?


Alain -"J'avais quelques sauges qui elles ce sont révélées à leur aise dans ce type de sol , ce qui m'a lancé dans la collection
Les toutes premières étant s.buchananii , s.blepharophylla et les plus ordinaires."


3° Combien de variétés differentes de sauges ?


Alain -"La collection doit compter plus de 400 espèces et variétés à ce jour ."



4° Comment fais tu pour trouver ces espèces

Alain:"Pour me procurer les sauges au départ , j'allais dans les foires aux plantes de toute la région . Ensuite comme je te le disais encore l'autre jour , la pépinière fleurs et senteurs m'a offert tout un lot d'arbustives et m'a fait connaitre quelques collectionneurs avec qui je faisais et je fais encore aujourd'hui des échanges. J'ai reçu des sauges d'une pépinière Suisse , d'Italie, d Angleterre et de France."



Combien de temps es tu resté conservateur de la collection national de sauge . Qu'est ce que cela implique ?

Alain:" J'ai dù être "collection nationale" près de 10 ans. 
Etre labellisé par le C.C.V.S implique d'avoir un double étiquetage des plantes avec si possible l'origine des plantes sur une étiquette .La deuxième étiquette plus petite permet d'identifier la plante au cas où la première aurait été déplacée par un visiteur. 
Nous payons une cotisation sans aucun retour , depuis plusieurs années je ne recevais plus de documentation sur les collections labellisées . La collection était visitée pratiquement tous les ans par une personne du C.C.V.S . De plus ils auraient voulu que je donne une partie de mes plantes pour en faire un doublon.


As tu des sauges préférées et lesquelles ?


Alain:"Mes sauges préférées sont : s.buchananii , s.oxyphora , s.clévélandii que j'ai perdu , s.atrocyanéa ,s.régla . Mes préférences allant surtout vers les espèces botaniques "

Comment fais tu pour conserver toutes ces merveilles même les plus gélives ?

Alain:"Pour conserver mes sauges , je bouture au cours de l'été afin qu'elles soient bien racinées avant l'arrivée des premiers froids . 
Les boutures sont faites directement en godets à raison de 20 boutures par espèce. Les godets sont placés dans des clayettes de 10 godets et mise dans un chassis à l'intérieur de la serre . Ces chassis en verre permettent de gagner quelques degrés au moment des gros gels .Ce qu'il faut surveiller c'est l'humidité du terreau en période hivernale , vaut mieux voir une plante souffrir du manque d'eau que l'excès .  

Pour les sauges obtenues par semis ceux ci sont effectués à partir de mars pour s'achever fin avril . Le semis est fait dans un terreau acheté pour les plus fragiles , les autres sont effectués dans le terreau issu de mon compost qui est désinfecté en le passant en micro-onde à raison d'un litre de terreau pendant 10 minutes



J’espère que ces quelques lignes vous ont permis de mieux connaitre Alain et son univers .
Dans le deuxième volet je vous montrerai son jardin en images .


42 commentaires:

  1. Hyper intéressant ! J'ai savouré ton article, vraiment et j'ai hâte de lire la suite...
    Merci Laetitia ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que cela te plaise.
      Alain est un grand Monsieur je voudrai tellement que sont travail soit reconnu !
      Tu as noté , boutures en été ;)
      Bisous

      Supprimer
  2. Intéressant, vite la suite en image.

    Merci pour ce partage.

    Bonne nuit.

    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence :)
      Bonne nuit également !

      Supprimer
  3. Je suis tombé sur quelques photos du jardin d'Alain en répertoriant toutes les sauges que tu m'as donné. Je suis toujours impressionné par les passions extrêmes et finalement c'est énormément d'investissement pour peu en retour hormis assouvir sa propre passion. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alain est un incontournable en ce qui concerne les sauges . Dés que tu fais une recherche sur le net, tu tombes sur lui :)
      En ce qui concerne le fait d'être conservateur de la collection nationale , il semble qu'il y avait vraiment beaucoup trop inconvénients.
      Je croyais que toi aussi tu poussais tes passions à l’extrême ;)
      Bises et bonne journée .

      Supprimer
  4. un homme à connaitre alors! j'ai acheté 2 sauges cet automne chez Fleurs et senteurs aux botaniques de Ploemeur (au fait tu viendras cette année? j'espère!!)
    et elles ont bien passé l'hiver, la première fleurit!
    passe une bonne nuit
    bises du sud
    vivement la suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Catherine !
      Je vais essayer de venir mais j'en reviens un peu de mes achats d'automne. J'ai quasiment tout perdu dise ce que j'avais planté l'année passée:( Mais si c'est pour te rencontrer ce sera avec plaisir !
      Gros bisous sous le ciel gris du nord.

      Supprimer
    2. dommage pour tes plantes..mais si tu viens, ça sera la fête! (vi vi!!)
      passe une bonne journée!
      bises pluvieuses..

      Supprimer
  5. Un bien bon et intéressant reportage!!
    Quelle passion, beaucoup de travail et d'investissement!
    Bonne nuit.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un vrai passionné , on ne peut pas le renier :)
      Bises et à bientôt.

      Supprimer
  6. dans le cadre d'une expo canine je vais ce w.e. juger à st.Brieuc, je vais en profiter pour faire une visite à ce passionné. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean-Pierre.
      Tu ne vas pas le regretter , même si les sauges ne sont pas toutes en fleurs, loin de là !
      Bonne journée.

      Supprimer
  7. Merc d'avoir partagé ces infos. C'est intéressant de savoir ce qu'implique "etre conservateur". Je ne savais pas tout cela. Quel boulot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord !
      Bonne journée Martine.

      Supprimer
  8. Très pédagogique cet article: être conservateur, ça se mérite semble t'il!
    Ce monsieur a eu raison de se désengager de ce système, beaucoup de contraintes et peu de satisfactions en retour!
    Un vrai passionné, qui est parti d'un jardin assez ingrat semble t'il! Comme quoi, on peut tirer avantage de n'importe quel sol et transformer en paradis n'importe quel lopin de terre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est toujours un grand plaisir de rencontrer Alain et de discuter avec lui. Je comprends son choix de ne plus vouloir avoir la collection nationale. Il se débrouille très bien tout seul et n'a pas tous les inconvénients que cela impliquait !
      Bises et bonne soirée Sophie.

      Supprimer
  9. Mais quel chouette rencontre et quelle jolie personne.
    Vous vous êtes bien trouvé.
    Merci pour ce joli partage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un homme au grand cœur tout comme toi David !
      Bises et bonne soirée .

      Supprimer
  10. Bonjour à vous tous amateurs de sauges... je suis comme vous "accro" à ces plantes.... Il y a des coincidences, j'avais moi aussi commencé une collection de fuschias, abandonnée car ces plantes étaient trop fragiles pr ma région. Je me suis lancée dans les sauges... la première ayant été la sauge officinale, pour la cuisine bien sûr. j'ai ensuite découvert ses petites soeurs officinales encore , puis à cause de leur nom en 2007 - après une "grave maladie"( comme on dit) - j'y ai vu un signe "LA PLANTE QUI SAUVE" et là un moment j'avais fait l'inventaire j'en avait 48 en 2008..... c'est dire si la passion était de la partie.... j'en ai perdu, ou j'ai perdu les étiquettes, et je me contente de les admirer... si je suis dans un marché aux plantes, "tiens, celle ci je ne l'ai pas.... " et bien sûr je craque.... J'ai retenu le conseil de stériliser la terre au micro-ondes.... j'en étais resté à la cocotte minute..... ..... merci merci de ce beau reportage.... Je suis bien loin de ST BRIEUX et je regrette un jardin du côté de SARLAT qui était aussi collectionneur de sauge, mais qui est maintenant fermé.... Bonne journée à vous tous.... et à bientôt pr d'autres conseil - Bernadette LE BRETON (en DORDOGNE)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Bernadette !
      Je suis comme toi, je les aime terriblement ces sauges :)
      Pour le micro-ondes évite d'utiliser ce lui qui te sert pour la cuisine . Il parait que cela laisse une odeur pas terrible .
      Bonne soirée

      Supprimer
  11. super :) un passionné passionnant voilà le genre de personne que j'aime rencontrer ! Merci de nous partager ce moment :)
    Bises
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis contente que l'article te plaise Lydie .
      Bisous et belle soirée .

      Supprimer
  12. Très intéressant, j'aime beaucoup les sauges, il y en a de très belles et elles ne craignent pas un peu de sécheresse. J'espère découvrir de belles variétés dans ton prochain article...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas tout pris en photo tu te doutes bien, j’étais surtout très occupée à l’écouter ^_^
      Bonne soirée !

      Supprimer
  13. J'ai une question moi aussi, est ce que ton addiction aux sauges vient d'Alain ? Enrichissant en tous cas et je retiens les boutures été ainsi que le terreau dans le micro onde ;) Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Louli c'est Alain qui m'a fait connaitre ce monde merveilleux des sauges par le biais d'un forum Breton ( le même qui m'a fait connaitre Isabelle ^_^) tout d'abord et puis en visitant son jardin et en l’écoutant parler de ces belles .
      Pour le terreau, il ne faut pas prendre le même micro-ondes que celui qui te sert à la cuisine . Il parait que cela empeste ;)
      Bisous ♥

      Supprimer
  14. C'est bon à savoir, je risquerais de finir seule à la maison avec tous nos essais ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ce que je me suis dit aussi ^_^, un jour clea ne le fera plus rire !

      Supprimer
  15. Je remercie Laetitia pour ce reportage qu'elle a fait concernant ma passion pour les sauges . Si parmi quelqu'un aurait salvia clévélandii , la vraie pas salvia munzii , je suis preneur en échange j'offre d'autres espèces de sauges . J'ai perdu cette sauge il doit y avoir 2 ou 3 ans et je n'arrive pas à la retrouver .
    Alain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ta sauge cela devrait s'arranger ;)

      Supprimer
  16. Coucou Laetitia ! Nos pensées ont du se croiser...Depuis plusieurs jours je me demandais si tu avais des nouvelles d'Alain au pays des sauges et je comptais t'en demander. Et bien voilà tu as répondu à mon interrogation. Tu as du être aux anges chez lui et merci pour ce reportage même si je ne suis pas fana des sauges comme vous deux. Et pourtant y'en a une jolie rose qui m'a fait de l'œil hier à Point Vert...
    Bonne journée à toi et bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mélusine !
      Je suis bien heureuse de lire ton commentaire .
      Je suis allée à point vert et je n'ai pas vu ta sauge, peut-être l'avais tu déjà achetée ;)
      Bises et bonne fin de journée.

      Supprimer
  17. Quel bel article ! Très intéressant ! J'ai adoré! Voilà comment la passion se transmet de jardinier en jardinières !!! Une fois qu'on commence avec les sauges, on les veut toutes ! Si je croise la clevelandii de la prends en quatre exemplaires !!!! Vivement la suite ! Je te fais de gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle est belle cette Clevelandii et pas si fragile que ça !
      Il faudra bien penser à la bouturer en été et mettre les boutures dans ta serre ;)
      Gros bisous ♥

      Supprimer
  18. Avant de lire la 2ème partie, j'ai voulu lire la 1ère, logique, hein !!!
    Superbe et très intéressant reportage sur ce jardinier passionné et passionnant ! je comprends mieux maintenant ton addiction à cette plante salvatrice ! ;)
    Gros bisous, Laetitia et à tout de suite pour la partie 2 ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Laurence !
      Là franchement tu m'épates :D
      A tout de suite ...

      Supprimer
  19. Alain est un homme passionné qui sait nous faire aimer les sauges, même si c'est déjà le cas pour beaucoup d'entre nous ;)
    J'ai lu ton article sur les boutures de sauge. Je vais m'initier à cette technique.
    Tu peux me dire si l'on peut lui rendre visite ? Si c'est le cas, j'essaierais d'y aller la première quinzaine d'août.
    Tu connais ERQUY ? Durant 7 ans, j'y suis allée en vacances. J'adore la Bretagne ♥
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Armelle.
      Je ne sais pas si Alain fait visiter son jardin .Je viens d elui envoyer un mail, je te donne sa réponse dés que possible et s'il n'est pas parti en vacances !
      Je connais bien Erquy, ce n'est qu'a 35 mn de chez moi ;)
      Je suis navrée de ne pas pouvoir te voir pendant ta venue dans ma belle région , ce n'est vraiment pas de chance !
      Passe de bonnes vacances .

      Supprimer
  20. Scotchée par ta visite chez Alain et sa passion des sauges ;vous m'avez donné l'envie d'en mettre chez moi.
    Je suis à Saint Cast le Guildo est-ce loin de chez Alain?
    Laetitia tu es la bienvenue ...au cas ou tu viens à St Cast
    Cordialement
    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique et bienvenue !
      Saint-Cast, j'y vais toutes les semaines car c'est la ville de mon enfance et mon papa y habite toujours.
      Quant à Alain il habite pas très loin de chez nous :)
      Bonne journée

      Supprimer
  21. Respect….. patience et persévérance et partage, 3 grandes qualités du jardinier sont magnifiquement incarnées en Alain! merci de ce reportage Laetitia

    RépondreSupprimer